amarcord: From the Leipzig School

Mardi, 24.7.2018, 20:00, HMT Leipzig, Foyer et Salle de Concert 

Un son incomparable, une homogénéité à couper le souffle, un sens parfait du style musical et une bonne dose de charme et d'esprit sont les caractéristiques particulières d'amarcord. Son répertoire très varié comprend des chansons du Moyen Âge, des madrigaux et des messes de la Renaissance, des compositions et des cycles de l’Europe romantique et du 20e siècle ainsi que des chansons soul et jazz bien connues. L'ensemble vocal est le vainqueur de nombreux concours internationaux (Tolosa en Espagne, Tampere en Finlande, Pohlheim en Allemagne, 1ers Jeux olympiques choraux à Linz en Autriche).

Ce concert vise à représenter deux importantes traditions musicales leipzigoises. En premier lieu, avec des chants tirés du Thomas-Graduale maintenant conservé à la bibliothèque de l'université, l'ensemble évoquera la pratique musicale au cours du premier quart du 14e siècle à la Thomaskirche de Leipzig. En second lieu, les compositions vocales de professeurs du Conservatoire de Leipzig tels que Felix Mendelssohn, Robert Schumann et Carl Reinecke feront revivre la vie musicale du 19e siècle au public d'aujourd'hui.

Avant le concert, vous voudrez peut-être visiter la bibliothèque de l'université (Beethovenstrasse 6, Forschungslesesaal, 4e étage) et jeter un coup d’œil au Thomas-Graduale.

Leipziger Synagogalchor: Masterpieces of the Synagogue / Hebrew and Yiddish songs

Leipziger Synagogalchor, Foto: Anne Hornemann

Mercredi, 25.7.2018, 19:00-20:00, Leipziger Stadtbibliothek (Bibliothèque municipale), Oberlichtsaal

Le Leipziger Synagogalchor (Chœur synagogal de Leipzig) est le seul ensemble allemand spécialisé exclusivement dans la musique chorale juive sous toutes ses facettes. Depuis 1962, le chœur a permis d’entendre à nouveau sur une base régulière les chefs-d’œuvre de la synagogue – un répertoire qui avait presque disparu sous le régime nazi. Les chansons yiddish dans des arrangements virtuoses et artistiques sont un point focal supplémentaire dans le répertoire du chœur – et le plus populaire auprès du public.

Dans une tournée israélienne acclamée en novembre 2017 et de nombreux concerts en Allemagne, dans d’autres pays européens, en Afrique du Sud, au Brésil et aux États-Unis, le chœur a acquis une brillante réputation d’ensemble compétent et sympathique.

Des prix tels que le prix d’art de la ville de Leipzig, l’Étoile de l’amitié en or et enfin le prix Obermayer de l’histoire juive allemande 2017 témoignent du charisme suprarégional et du rôle d’ambassadeur de l’ensemble en faveur du dialogue international et interreligieux.

Ludwig Böhme est le directeur artistique du chœur depuis 2012. Ancien membre du Leipzig Thomanerchor, Böhme a étudié la direction chorale et dirige également le chœur de chambre Josquin des Préz. Il enseigne à la Hochschule für Musik und Theater Leipzig et est le fondateur et le baryton de l’Ensemble Calmus.

La variété de la musique juive – synagogale et yiddish, du motet de la Renaissance à la chanson à boire vulgaire – sera présentée par le chœur lors de son concert au congrès de l’AIBM avec Falk Hoffmann (ténor) et Tilmann Löser (piano).

Musique catholique pour la cour de Dresde

Sächsisches Vocalensemble

Jeudi, 26.7.2018, 20:00, Paulinum – Salle des actes et l'église de l'université St. Pauli

Sous le règne d'Auguste le Fort, la cour de Dresde s'est transformée en un centre européen de splendeur baroque. Après la conversion du souverain au catholicisme, la musique de cour catholique a été spécialement promue à Dresde. Le « compositeur de la musique italienne » Giovanni Alberto Ristori (1693-1753), le maître de chapelle de la cour Johann David Heinichen (1683-1729) et le contrebassiste Jan Dismas Zelenka (1679-1745) ont créé un répertoire d’œuvres remarquables pour le culte ou ont arrangé des compositions étrangères en vue de leur utilisation à Dresde. À l'instar d'une grande partie de la musique de la cour de Dresde, ces œuvres sont maintenant conservées à la Bibliothèque universitaire et d’état de Dresde (SLUB) où elles sont disponibles pour les chercheurs et les musiciens. Les sources du concert pourront être consultées lors de la visite post-congrès.

Vous aurez l’occason d’entendre:

  • Giovanni Alberto Ristori: Litaniae des Sancto Xaverio (Mus.2455-D-1)
  • Jan Dismas Zelenka: Miserere d-moll ZWV 56 (Mus.2358-D-504)
  • Johann David Heinichen: Laudate pueri, Laetatus sum, Nisi Dominus und Lauda Jerusalem (Mus. 2398-D-33)


Les interprètes de ce concert seront le Sächsischen Vocalensemble et la Batzdorfer Hofkapelle dirigés par Matthias Jung. Ces deux ensembles de renommée internationale se sentent étroitement liés à la tradition musicale de Dresde et travaillent régulièrement avec des sources musicales de la SLUB.